Au rez-de-chaussée, l’atmosphère brasserie se transforme en bar à cocktail dès la nuit tombée.
Les clients peuvent consommer cocktails et fingerfood dans une salle légèrement surélevée par rapport au niveau de la rue et s’ouvrant vers l’extérieur à travers de grandes baies vitrées . À l entrée, derrière une banque d’accueil en chêne, le chef de salle s’occupe des nouveaux arrivants.
Les murs blancs ou anthracites sont rehaussés de cimaises. Le carrelage géométrique se répand sur le parquet point de Hongrie depuis un grand bar en béton qui invite à la convivialité.
Les boules lumineuses en verre fixées au plafond se reflètent dans les miroirs et dispensent un éclairage homogène et diffus. Le soir une lumière tamisée vient donner aux lieux une atmosphère feutrée.
Au premier étage, le restaurant.
Comme au rez-de-chaussée, nous retrouvons le même langage au sol et aux murs.
Cependant la lumière change. Le plafond plus bas donne immédiatement une impression d’intimité renforcée par une source lumineuse propre à chaque table.
Une nappe de béton alvéolaire ( Butong) se déroule au-dessus des têtes : surface brute ou constellation selon les humeurs du chef de salle.
A travers l’utilisation des matériaux : bois, carrelage , béton et la mise en scène de la lumière, nous repensons ici les codes de la restauration. Entre classicisme et modernité les lieux finissent par devenir intemporels.

 

5549d2ebcccf219dc288cf4ca170645cc4a3ebcd

L’idée principale de la réhabilitation de ce restaurant réside dans la définition de deux ambiances s’articulant autour d’un bar central. D’un côté le restaurant, de l’autre un salon. Le mobilier des années 50 vient trouver sa place dans une ambiance feutrée. La simplicité de mise en oeuvre du bois, comme matériau principal, participe à cette ambiance.

b0d479d42a830d632b85059f10388445d1d10b55

f06963d8390259bc734254d2672d20194c4a5d67

0ed941aaf31764f3b2ab09547cc777b3aa55f4c2

/Users/rodolphe/00_CENT15/01_projets/1302_danny rose/02_travail/